1 septembre 2010

Vivre BIEN ou vivre MIEUX???

Et bien oui , telle est la question qui me partage en ce moment ou plutôt devrais-je dire, la question qui me fait pas mal réfléchir! Je vous explique , dimanche et mardi nous avons eu l'occasion d'aller visiter des maisons écologiques dans la jungle et de rencontrer un maya participant au projet et avec qui nous avons pu discuter de tout un tas de choses y compris de 2012 (the end of the wolrd.... bouhhh ça fait peur..)d'écologie, d'environnement, de façon de penser etc...Et j'avoue que Mr le maya qui en fait s'appelle Gabriel m'a scotché quand il nous a sorti que l'essentiel était de vivre bien à savoir être en bonne santé, pouvoir se nourrir et avoir un toit et non pas vivre mieux (vouloir une plus grande maison, une plus grosse voiture, plus de vêtements...)  Ok l'essentiel c'est la santé, je suis d'accord, mais quand même depuis que nous sommes  petits, je pense qu'on nous apprend a vivre mieux et non vivre bien et j'avoue que consommer reste réellement un plaisir chez moi. Mais il est vrai que quand nous habitons au Mexique, tout devient plus simple, nous avons besoin de moins de choses, nous n'achetons plus de choses inutiles ou beaucoup moins (du genre des bougies pour mettre dans la salle de bain parce que c'est beau et ça sent bon) et d'un coté , toutes les choses qui me manquent ici et qui me pousseraient à rentrer ne sont que matérielles ( excepté famille et amis) du genre le plaisir de meubler son appart avec ces fameuses bougies par exemple, avoir enfin un immense dressing à la Carrie Bradshaw sans que les fringues ne moisissent dedans à cause de l'humidité, acheter un tas de trucs sur le net (pas de poste ici et du coup le transport privé, ça coûte un bras)....  Et puis c'est vrai que notre mentalité est complètement différentes de celles des mayas, mais j'avoue que tout ça m'a bien fait réfléchir, évidemment je ne vais pas me mettre à élever des poulets et à vivre d'amour et d'eau fraîche mais en tout cas je vais essayer de vivre mieux en vivant bien!!

P.S: je devais vous montrer ma nouvelle combi pantalon mais Gabriel hante mon esprit alors du coup je déculpabilise avec cet article.... et aussi et surtout mon appareil photo est en panne, le chien a manger le chargeur et j'ai plus de batterie!! Gloouupppssss...

4 commentaires :

  1. Moi je suis un peu d'accord avec lui.
    Alors bien sûr, on est super habitués à consommer beaucoup et on pourrait difficilement se pasesr de tout du jour au lendemain. Mais finalement, est-ce que consommer nous rend vraiment heureux ? Même si j'adore m'acheter plein de choses dans les mags, sur Ebay etc, le plaisir ets dans l'achat. Après, une fois que j'ai eu ce que ej voulais, je m'en fiche un peu. Je crois que tout ces achats cachent autre chose, qu'on essaie de compenser là-dedans sans réussir. Finalement, être et ressentir c'est plus important que posséder non ?

    Bon je n'ai pas trouvé de chute à mon analyse mais j'y réfléchis :) D'ailleurs j'avais déjà commencer à y penser quand j'avais posté ma théorie sur le shopping !

    Allez, bonne méditation :)

    RépondreSupprimer
  2. oui c'est clair je pense exactement comme toi, je sais qu 'au fond ça ne sert à rien d'amasser si ce n'est le plaisir que ça procure sur le moment, mais en même temps je me dis que ce n'est pas moi toute seule qui vais faire changer le monde!! et c'est rigolo mais tu vois ce post n'a eu aucun commentaire excepté le tien, alors je me dis que les gens ne se sentent absolument pas concerné, ne serait ce que pour discuter; car apres chacun est libre de faire ce qu'il lui plait et d'acheter ce que bon lui semble en quantité raisonable ou non! Cette question me laisse vraiment songeuse...

    RépondreSupprimer
  3. salut Céline :)
    En ce moment je suis dans une période de consommation "réfléchie" : acheter par besoin (relatif) et non par pulsion . (je parle de fringues ) explications :j'observe et j'attends ; je veux prendre le temps de choisir parmi la masse de fringues qu'on nous propose de partout, ne pas me précipiter chez Zara ou Mango en achetant 3 ou 4 trucs qui m'ont plu sur le moment.j'ai envie d'attendre le manque, du genre il fait froid il me faut un blouson.(bon j'exagère un tout petit peu, c'est une image) Aller à l'essentiel . c'est mon vide dressing qui m'a fait prendre conscience de mon abus en matiére d'achat de fringues.
    en conclusion : m'habiller bien et non m'habiller mieux ! ;)
    gros bisous
    Nat.

    RépondreSupprimer
  4. Tu as dû passer un bon moment avec ce Gabriel, il est bon de se poser les véritables questions parfois.
    Cà a dû être très enrichissant d'échanger avec ce monsieur.
    Il est vrai qu'on vit dans un monde ou l'on cherche sans cesse à obtenir plus, à comparer, à envier, à consommer de façon excessive ..... mais il ne faut pas passer à côté de l'essentiel.
    Moi aussi j'essais de bien réfléchir à ce dont j'ai vraiment besoin en distinguant le futile qui va me plaire quelques instants , et l'utile ou le coup de coeur qui durera.
    Avant d'acheter quelque chose, je le note dans mon carnet( des petites et grosses envies) et j'attends 2 semaines ..... si après ce temps de réflexion j'en est toujours envie, je l'achète....mais en général, je me rends compte que ce n'est pas si indispensable que çà.
    bise

    RépondreSupprimer

Un grand MERCI pour vos commentaires et la réponse se fera à la suite de vos messages ou sur votre blog:)))